Pourquoi opter pour l’écoconduite ?

L’écoconduite n’est pas juste une tendance, mais tout un mode de conduite qui présente des avantages positifs aussi bien écologiques qu’économiques. Qu’est-ce que l’écoconduite ? Quelles sont les bonnes pratiques de l’écoconduite ?

Qu’est-ce que l’écoconduite ?

L’écoconduite est une approche de conduite automobile dont l’objectif principal est de minimiser l'impact environnemental tout en réduisant les coûts liés à la conduite. L’écoconduite est axée sur la réduction de la consommation de carburant et des émissions de gaz à effet de serre.

De manière pratique, la conduite écologique permet d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant et 12 kg des émissions de CO2. Au regard des avantages de l'écoconduite, il est important de s’y former. Les sites tels que https://www.nouvelle-route.fr/ offrent des formations en écoconduite. 

Pourquoi opter pour l’écoconduite ?

L'un des avantages les plus évidents de l'écoconduite est la réduction significative de la consommation de carburant. En adoptant des pratiques de conduite plus douces, comme éviter les accélérations brusques et les freinages inutiles, l'efficacité énergétique du véhicule est optimisée. 

De plus, maintenir une vitesse constante sur les trajets autoroutiers et passer les vitesses de manière optimale permettent de limiter la surconsommation de carburant. L'écoconduite peut également permettre d'économiser jusqu'à 20 % de carburant par rapport à une conduite agressive. 

Ces économies sont significatives, surtout pour des trajets de longues distances ou dans le cas d’une utilisation fréquente d’un véhicule. Réduire la consommation de carburant a également un impact positif sur le plan économique.

Quelles sont les bonnes pratiques de l’écoconduite ? 

Pour devenir un éco conducteur, il suffit juste de suivre certaines règles et pratiques qui contribuent à préserver l’environnement et à faire des économies. Voici quelques pratiques de l’éconduite.

1. Préparer le trajet

L’écoconduite ne commence pas sur la route, mais bien avant même de la prendre. Avant de démarrer, il est important de vérifier les pneus du véhicule, car des pneus mal gonflés entrainent une surconsommation de carburant. 

2. Conduire de manière anticipée

Ce principe implique de réduire autant que possible les accélérations et les freinages brusques. Le fait de conduire à une vitesse constante et de manière douce réduit la consommation de carburant. 

3. Utiliser correctement les rapports de vitesse 

Passer les vitesses de manière optimale en fonction de la vitesse et des conditions de conduite permet de maintenir le moteur dans sa plage de rendement la plus efficace. Par exemple, en 5ᵉ vitesse, la consommation d’énergie est moins importante qu’en 3ᵉ.

4. Veiller à un entretien régulier du véhicule et couper le moteur à l'arrêt prolongé 

Veiller à ce que le véhicule soit en bon état permet d’éviter des surconsommations et une émission importante de dioxyde de carbone. Il faut aussi éteindre le moteur lors des arrêts prolongés, comme aux feux de circulation ou aux passages à niveau, pour économiser du carburant.

L’écoconduite n’est pas à pratiquer juste pendant une journée. Pour aboutir à des résultats durables, il est important d’observer ces bonnes pratiques au quotidien. En adoptant l'écoconduite, chacun peut apporter sa contribution à la protection de l'environnement tout en réalisant des économies financières.